Agadir : 2èmeédition du Forum de l’aquaculture

Date:

Sous le thème « L’aquaculture au Maroc, un levier du développement de clusters côtiers », la ville d’Agadir a abrité, le 14 février, la deuxième édition du forum de l’aquaculture

Cette 2ème  édition initiée par l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA),  a eu pour objectif « d’entretenir une réelle dynamique auprès des différents acteurs du secteur, en tant que véritable plateforme d’échange pour mettre en lumière le progrès constant que connaît l’aquaculture à l’échelle nationale comme un secteur inclusif et créateur de richesse et d’emplois stables dans les régions disposant d’un potentiel confirmé ».

A l’occasion, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a indiqué que « la stratégie Halieutis lancée par Sa Majesté le Roi en 2009 place l’aquaculture au cœur de la politique de développement du secteur halieutique marocain et connaît aujourd’hui une mutation importante, grâce aux différents projets et chantiers lancés à travers les côtes du Royaume du Maroc ». Il a ajouté que « l’ambition aujourd’hui est de dynamiser l’essor de ce secteur, tout en l’articulant intelligemment avec les défis de demain, en l’occurrence, ceux de la planification maritime, de la formation, de la croissance bleue, de la préservation de l’environnement marin et de la maîtrise des nouvelles technologies ».

 

Cette deuxième édition a tenu essentiellement à créer et stimuler les synergies et les complémentarités nécessaires entre les investisseurs aquacoles et les professionnels de différentes filières, « pour promouvoir et consolider des clusters côtiers, pour contribuer à la structuration et au développement de l’économie bleue dans notre pays ».

Ont pris part à cette rencontre des experts nationaux et étrangers, des professionnels du secteur et des investisseurs qui ont abordé « les multiples défis techniques, de commercialisation et d’innovation en vue de croiser les approches et consolider les actions à envisager pour que ce secteur soit en phase avec les avancées que connait cette activité à travers le monde, tout en s’inspirant des bonnes pratiques dans ce domaine ».

Les panels sont traité de plusieurs thématiques, portant notamment, sur la cohabitation profitable entre l’aquaculture et les autres activités, sur la R&D et l’innovation dans les nouvelles technologies accélératrices de la transformation du secteur et les opportunités d’emploi dans le secteur. De nombreux témoignages de professionnels ont enrichi la rencontre travers des exemples de parcours réussis.

Depuis sa création en 2011,  pour promouvoir et développer le secteur de l’aquaculture au Maroc, l’ANDA a mis en place dix plans aquacoles qui ont été réalisés dans une démarche de co-construction afin d’assurer le développement durable du secteur dans 8 régions littorales du Royaume dont la région Souss Massa, sur plus de 1900 km du littoral national,.

Cette planification aquacole a pu définir un potentiel de production global de plus de 300 000 tonnes, dont environ 20 % prévu dans la région de Souss-Massa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular