Agadir : Atelier régional sur l’offre en formation et les besoins en compétences

Date:

Pour un  renforcement de la dynamique économique de la Région Souss Massa,  Monsieur le Wali, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Ida Outanae, Said Amzai, a présidé, ce mercredi 31 janvier, les travaux de l’Atelier Régional sur l’offre en formation et les besoins en compétences.

Cet événement avait pour objectif de dresser  des programmes de formations régionaux répondant aux besoins actuels et futurs des investisseurs à travers une concertation participative élargie et continue entre la gouvernance territoriale, les groupements professionnels,  les acteurs économiques régionaux de formation, selon un communiqué de presse.

A l’ouverture de cet atelier, le Président du Conseil Régional, Karim Achengli, a souligné que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la vision régionale portée par le programme de développement  régional pour surmonter les contraintes du secteur et l’adapter aux exigences et aux besoins du marché du travail de la Région.

Il a ajouté que la région accorde  une grande importance au secteur de la formation professionnelle, qui constitue un levier d’intégration économique et sociale et un pilier de développement pour préparer des élites régionales bien formés disposant des outils et des compétences qui les qualifient pour accéder efficacement au marché du travail, en vue de favoriser l’émergence d’un environnement propice au climat des affaires : « doing business » garantissant des opportunités d’intégration des jeunes sur le marché du travail.

Il s’agit donc de dresser un état des lieux en matière d’offre régionale en formation et développement de compétences par secteur d’activité, et appréhender d’autre part les tendances d’investissement et de recrutement observés dans la région.

Les présentations et interventions des participants regroupant les acteurs économiques de la Région, les Présidents des groupements professionnels, les dirigeants de sociétés privés, les représentants des services déconcentrés de l’Etat ainsi que les présidents des établissements de formation, ont permis d’arrêter une série de recommandations qui portent principalement sur les points suivants :

– Création d’une synergie d’équipe rassemblant les établissements de formation et les investisseurs et employeurs de la Région ;

– Convergence de l’offre de formation avec les besoins de l’économie régionale ;

– Elaboration d’une offre ciblée pour accompagner la mise en place des investisseurs dans la Région ;

– Renforcement de capacité et formation des formateurs ;

– Instauration et développement de programmes de formation continue en faveur des secteurs productifs de la Région ;

 

– Conception d’une offre attractive en ressources humaines dans les métiers d’avenir touchant les secteurs des énergies renouvelables de l’efficacité énergétique, de l’économie bleue et de la digitalisation.

Pour un développement concret du secteur de la formation et afin de répondre aux besoins réels de la région, d’améliorer l’accès des jeunes à l’emploi, la région a proposé quelques suggestions :

  • Développer une vision claire de la formation dans la région, inspirée de la haute vision royale ;
  • Créer un observatoire régional de la formation comme outil d’actualisation de l’information, de promotion de l’emploi et de l’orientation ;
  • Assurer la convergence des programmes de formation des différents acteurs ;
  • Identification des besoins de formation dans la région, en concertation avec les acteurs du tissu économique ;
  • Élargir, diversifier et mettre à jour l’offre de formation en intégrant, entre autres, la digitalisation et l’intelligence artificielle ;
  • Renforcer l’offre de formation par de nouvelles filières ;
  • Implantation des établissements de formation professionnelle dans les zones rurales ;
  • La mise en place d’un dispositif de suivi des parcours des diplômés et élaboration des bases de données les concernant.

A rappeler que cet atelier régional a réuni un parterre diversifié d’acteurs clés, comprenant des opérateurs économiques, des dirigeants de sociétés privées, ainsi que des représentants des institutions régionales de formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular