Agadir : La 9ème rencontre régionale de concertation sur le mécanisme d’Examen périodique universel

Date:

 

 

A l’initiative de la Délégation interministérielle aux Droits de l’Homme (DIDH), la ville d’Agadir a abrité ce mardi 7 juin 2022 la 9ème rencontre régionale de concertation sur l’Examen périodique universel (EPU).

 

Tenu sous le thème « la dimension régionale de l’Examen périodique universel », ce cycle de rencontres, qui sillonnera les 12 régions du Royaume (29 mars-24 juin), s’inscrit dans le cadre des préparatifs en vue de l’élaboration du rapport national au titre du quatrième cycle de l’EPU qui sera présenté lors de la 41ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, prévue du 7 au 18 novembre prochain à Genève.

En ouverture de cette rencontre, le Secrétaire général de la DIDH, Abdelkarim Boujradi, a indiqué que l’organisation de ce genre de rencontres reflète l’interaction du Maroc avec l’EPU, ajoutant que cette importante échéance onusienne coïncide avec l’adoption par le Royaume d’un nouveau modèle de développement qui ambitionne la consécration d’un développement inclusif et durable basé sur la lutte contre les disparités et la réalisation de la justice sociale et territoriale.

La vision stratégique du modèle de développement à  l’horizon 2035 a identifié trois objectifs principaux dans lesquels l’acteur territorial joue un rôle majeur et sont au cœur de l’amélioration de la situation des droits de l’homme, a-t-il fait remarquer, précisant que ces objectifs portent sur la consolidation de la démocratie en permettant aux citoyens de participer à la gestion des affaires publiques, la promotion d’une vie décente dans une société ouverte, diversifiée, juste et équitable, et le renforcement de l’investissement économique à valeur ajoutée de manière durable et responsable.

  1. Boujradi a aussi rappelé que le programme gouvernemental a insisté sur la poursuite de l’achèvement du projet de régionalisation avancée dans la perspective de la consolidation de la démocratie et de renforcement du développement équitable pour doter les régions des prérogatives et des ressources nécessaires susceptibles de les aider à mener à bien les rôles et les tâches qui leur sont dévolues.

Le Secrétaire général de la DIDH a aussi mis en valeur les réalisations accomplies par le Maroc en matière d’interaction avec le mécanisme d’examen périodique universel, tout en appelant à la poursuite des efforts pour faire de ce mécanisme un outil d’appui à la protection et à la promotion des droits de l’Homme, avec leur prise en compte dans l’élaboration et la mise en œuvre des plans de développement au niveau territorial.

Cette rencontre de concertation a connu la participation de nombreux acteurs régionaux, dont des responsables de services décentralisés, des représentants d’institutions nationales concernées et des acteurs de la société civile.

Les rencontres régionales de concertation constituent la deuxième phase du processus d’élaboration du rapport national au titre du 4ème cycle de l’EPU après la première étape lancée par la délégation interministérielle des Droits de l’Homme en juin 2021 à l’occasion de l’organisation de Journées d’études sur ce mécanisme au profit des différentes parties concernées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular