Agadir : Le Conseil de la région Souss-Massa adopte son projet de budget pour l’année 2023

Date:

Le Conseil régional Souss Massa s’est réuni, ce lundi 3 octobre, en session ordinaire du mois d’octobre. A l’occasion, le conseil a voté son budget pour l’année 2023. Les recettes prévisionnelles sont de l’ordre de 805 MDH. 597 MDH seront affectés à l’investissement dont 71% pour couvrir les engagements antérieurs du Conseil. De sources financières estimées à 5 MMDH seront alloués par certains partenaires entre 2022 et 2025.

Cette session qui a été présidée par le président du Conseil régional, Karim Achengli, en présence du Wali de la région Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji, a procédé à l’approbation de la programmation de l’excédent budgétaire et de la création de la Société de développement local de Taroudant, ainsi qu’une série de conventions d’ordre économique, social, culturel, et environnemental.

Selon le Président du Conseil, M. Karim Achengli, ce projet du budget de la région a été élaboré en prenant compte de la situation économique actuelle et les obligations du Conseil.

Dans son allocution d’ouverture, M. Achengli a déclaré : « Nous sommes en droit de nous interroger, aujourd’hui, sur la place de notre région dans la dynamique économique et sociale que connaît le Royaume, notamment au niveau de sa contribution à la création richesse nationale », notant que « les statistiques enregistrées indiquent que la contribution de la région à la création d’un produit intérieur brut n’est pas proportionnée à la taille du potentiel économique dont dispose la région ».

Le Président a expliqué que les investissements de la région, en tant qu’institution, ne représentent qu’une partie de l’ensemble des investissements publics, ce qui conduit à s’interroger sur l’étendue de ces investissements en rapport avec la taille du potentiel économique de la région.

De même, M. Achengli a expliqué que l’ordre de jour de la session comprend des projets qui visent à soutenir le tissu entrepreneurial, des formations liées aux nouvelles technologies : la programmation numérique, ainsi que des projets liés au secteur de l’économie sociale et solidaire, à l’artisanat un secteur qui permet d’importantes opportunités d’emploi.

A rappeler que l’ordre de jour de cette session a compris 49 points concernant les différents domaines de compétences du Conseil concernant les domaines économique, social et environnemental, l’aménagement territorial, le tourisme en plus du domaine culturel et de la coopération décentralisée, la formation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular