Agadir :

Date:

C’est un dossier très lourd qui vient d’être ouvert par l’association marocaine pour la protection de l’argent public à Agadir.

C’est au cours d’une manifestation organisée le 13 juin 2021 sous le slogan « Assez de corruption et de pillage de l’argent public et pas de place pour les spoilers dans les prochaines élections » que l’association a demandé une ouverture d’enquête sur les agissements de cette tranche de la société, sollicitant ainsi une intervention du conseil suprême des comptes et des autorités locales.

Au cours de cette manifestation, l’association a revendiqué l’intervention d’une commission de haut niveau pour enquêter sur la construction des souks et marchés dans la ville d’Agadir ainsi que l’octroi des boutiques pour des personnes dans des marchés comme celui de Souk El Houria, le grand marché des fruits et légumes et finalement le Souk Atlas. A noter également que l’association a demandé aux partis politiques de ne pas recommander des candidats ayant une relation avec de tels agissements.

Parmi les revendications figurent la gestion des affaires publiques dans la province d’Inezgane ainsi que les conflits d’intérêt et les transferts illégaux des biens immobiliers publics comme ce qui se passe à Dchira El Jihadia. A noter également que Mostapha Bouihi, Vice-secrétaire du bureau régional sud de l’association, a dressé un état des lieux de plusieurs dossiers de corruption dans différentes villes du sud à savoir Safi, Essaouira, Marrakech, Agadir, Guelmim etc, réclamant ainsi une enquête urgente pour arrêter tous ceux impliqués dans de tels actes.

ML avec Abdellatif Al Kamel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular