Agriculture : Des mesures d’urgence pour faire face à l’impact du déficit des pluies

Date:

Le Chef du gouvernement a présidé, ce jeudi 17 février, une réunion consacrée à l’étude des mesures d’urgence pour faire face à l’impact du déficit des pluies sur le secteur de l’agriculture.

Le programme d’urgence est par trois principaux axes : la protection du capital animal et végétal et la gestion de la rareté des eaux, l’assurance agricole et l’allégement des charges financières des agriculteurs et des professionnels, le financement des opérations d’approvisionnement du marché national en blé et en fourrages, outre le financement des investissements innovants dans le domaine de l’irrigation.

Pour répondre aux besoins de ce programme, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social contribuera par un montant de 3 milliards de dirhams en forme d’aides :

  • Distribution de 7 millions de quintaux d’orges subventionnés au profit des éleveurs de bétails et de 4.000 tonnes d’aliments composés pour les éleveurs des vaches laitières. L’objectif est de faire face à la hausse des prix des aliments de bétails et la rareté des fourrages. Cette opération coûtera 2,1 milliards de dirhams.
  • Vaccination et traitement de 27 millions têtes d’ovins et caprins, de 200.000 têtes de camelins ainsi que le traitement des abeilles contre la varroa pour un budget de 300 millions de dirhams.
  • Réhabilitation des périmètres de petites et moyennes hydrauliques pour un budget de 255 millions de DH.
  • Abreuvement du cheptel à travers l’aménagement et l’équipements de points d’eau pour un budget de 224 millions de DH.
  • Irrigation de compléments pour la pérennisation des vergers nouvellement plantés pour un budget global de 121 millions de DH.

Le deuxième axe : l’accélération de la mise en œuvre de l’assurance sécheresse pour les agriculteurs pour un capital assuré par ces derniers atténuant 1,12 milliards de DH sur une superficie d’1 millions d’hectares.

Le troisième axe : le rééchelonner la dette des agriculteurs, financer les opérations d’approvisionnement du marché national en blé et aliments du bétail et financer les investissements innovants en matière d’irrigation le gouvernement dont le montant  alloué est de 6 milliards de DH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular