ANDZOA : Mme L. Yaakoubi dresse un bilan de l’Agence

Date:

Halimi Abdallah

Lors de la rencontre organisée, ce mardi 30 avril à la Chambre d’Agriculture, Agadir, par le Club régional de la presse, Mme Latifa Yaakoubi a présenté le bilan de la stratégie de développement  menée par l’Agence pour la période 2012-2022 et les grandes lignes de la de la nouvelle stratégie de développement des zones oasiennes et de l’arganier à l’horizon 2030.

Au cours de cette rencontre, Mme Yaakoubi a rappelé l’assistance des défis à soulever dans les prochaines décennies et qui s’articulent sur trois axes : développement humain pour améliorer la vie des habitants pour un bien-être social, les activités économiques par la création de projets qui permettront une valeur ajoutée pour ces deux zones aux atouts très attractifs et la préservation de l’écosystème pour faire face aux changements climatiques.

A la même occasion, elle a présenté un ensemble de données mettant en évidence que les régions des oasis et des arganiers ont enregistré des progrès significatifs, reflétés par l’amélioration de la plupart des indicateurs de développement humain, une forte baisse du taux de pauvreté, ainsi qu’une augmentation du taux de désenclavement et une amélioration de l’accès à l’eau potable, à l’électricité et au soutien à l’éducation, en plus de la création d’emplois pour lutter contre le chômage, la mobilisation des partenaires nationaux et régionaux dans toutes les zones d’intervention, l’augmentation des investissements publics, que ce soit dans le cadre de partenariats, de développement rural ou de coopération internationale.

En chiffres, Mme Yaakoubi a souligné que les deux zones de l’intervention de l’ANDZOA, oasis et arganier, ont enregistré un développement remarquable et qui répond largement aux indicateurs fixés par l’Agence pour la stratégie 2012-2022.

Il s’agit :

– d’une réduction importante  du taux de pauvreté :  de 13,4% en 2007 à 6,01% en 2022 ;

–  des investissements publics de plus de 125 milliards de DH ;

–  une nette augmentation du PIB des zones oasiennes et de l’arganier à environ 145 milliards de dirhams en 2021, soit une hausse de près de 49 milliards de dirhams depuis 2012;

–  une forte participation à la création : 123 871 emplois entre 2013 et 2022 ;

– une amélioration de l’accès à l’eau potable  passée de 79,74% en 2012 à 95,87% en 2022 ;

– une amélioration du  taux d’accès à l’électricité dans le monde rural,  passant de 95,07% à 99,61% durant la période ;

– la réalisation d’un réseau rural qui est passée de 72,19% en 2012 à 87,17% en 2022 ; –  La participation à l’amélioration du  taux  de scolarisation qui a connu une amélioration très significative entre 2012 et 2021 : de 90% à 98% pour le cycle primaire ; 65% à 92% pour le cycle secondaire collégial et 45% à 63% cycle secondaire qualifiant.

Pour limiter l’impact de la sècheresse et du changement climatique qui sévit sur ces zones, Mme Yaakoubi a rappelé de l’effort déployé pour faire face à cette situation naturelle par la réalisation des barrages, des seuils de recharge des nappes (natfiya).

Pour la nouvelle stratégie de développement des deux zones d’action à l’horizon 2030, Mme la directrice a rappelé qu’un contrat-programme d’une valeur de plus de 11 MMDH a été signé et qui vise l’amélioration et le développement de la production des palmiers dattiers et de l’arganier.

Elle a aussi souligné que la recherche scientifique qui accompagne les programmes de l’Agence permet la résilience de ces cultures face aux effets du changement climatique et la durabilité et la prospérité des écosystèmes fragiles comme ceux du palmier dattier et de l’arganier.

Sous le thème : « L’arganier à l’épreuve du changement climatique » la ville d’Essaouira abrite  du 10 au 12 mai 2024 à Essaouira la 7ème édition du congrès International de l’arganier. A la même occasion, la Médina d’Agadir abrite, du 8 au 12 mai 2024 le Salon international de l’arganier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular