Avec une distinction très honorable et une recommandation de publication… L’ingénieur Ibtissame AZZAOUI obtient un doctorat en sciences économiques et gestion

Date:

Agadir 24

 

 Le 12 juillet 2023, l’Ingénieur d’État IBTISSAME AZZAOUI, a publiquement soutenu sa thèse de doctorat en langue française, au sein de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de Rabat – Souissi (Université Mohammed V), intutilée : « La diplomatie parlementaire marocaine en Afrique : une nouvelle approche de la gouvernance stratégique ».

 

La doctorante chercheuse a présenté les principales étapes de sa recherche : contexte du sujet, origine et intérêts de l’étude, problématique théorique centrale, hypothèses, approches méthodologiques, résultats et conclusions majeurs et quelques nouvelles perspectives de son travail.

Ce sujet de recherche revêt un grand caractère d’originalité scientifique, d’actualité et d’intérêts géostratégique, géopolitique et géo-économique à l’ère de l’adoption d’un nouveau modèle de développement national, des chantiers d’intégrations régionaux, etc. mais aussi à l’ère des mutations et changements d’un monde trouble secoué de crises inédites telles que la COVID19, les répercussions socio-économiques du conflit russo-ukrénien ou encore les différents dangers à l’ère de la transition digitale et des cybermenaces.

Les parlements, forts de leurs légitimités représentatives et démocratiques, sont devenus des institutions incontournables dans cette la nouvelle configuration des affaires étrangères portant à échelle universelle les aspirations de leurs peuples et de leurs nations.

La diplomatie parlementaire marocaine a de stratégiques missions à accomplir afin de soutenir la politique étrangère du Royaume, de participer à la défense de ses intérêts suprêmes nationaux, à la consolidation de sa présence et de son rayonnement à l’échelle internationale et au soutien de la diplomatie économique, aux différents projets d’intégration régionaux, aux efforts de la communauté internationales sur les sujets globaux tels que : la sécurité alimentaire, les changements climatiques, la migration, etc.

Elle peut significativement accompagner l’exécutif dans la mise en œuvre des aspects pratiques de la politique étrangère si et seulement si elle se dote d’une véritable gouvernance stratégique bien étudiée et adéquate.

Parmi les phases majeures de cette recherche, Mlle. AZZAOUI a réalisé un benchmarking en étudiant 5 modèles que sont : la France, la Chine, les USA, le Japon et la Turquie. Il s’agit de 5 trajectoires totalement singulières dans leurs modes de percée et de présence sur le continent qui se distinguent par leurs histoires, cultures, usages démocratiques, expériences politiques, modes d’actions et d’influence, leurs vitalité diplomatique, etc. La lecture croisée de ces modèles a pu donner de nouvelles perspectives au sujet.

Dans ce travail de thèse, la chercheuse a apporté une importante valeur ajoutée en proposant les grands traits d’une stratégie souhaitable de développement de la diplomatie parlementaire en Afrique pour qu’elle soit une diplomatie de compétences, de performance, d’influence et de rayonnement mais aussi une diplomatie qui serait exploratoire, proactive et d’aide à la prise de décision stratégique et prospective.

La soutenance s’est faite devant une salle comble connaissant la présence de personnalités d’horizons divers : anciens ministres, parlementaires, personnalités politiques, universitaires et acteurs de la société civile, professionnels des médias et des journalistes, experts africains, etc.

Après une évaluation scientifique minutieuse de la thèse, le Jury a décidé d’accorder à la chercheuse, Ibtissame AZZAOUI, le grade de doctorat en Sciences de l’économie et de la gestion avec une mention “très honorable” et une recommandation de publication.

Le Jury était composé d’éminentes personnalités scientifiques et universitaires : Pr. MOHAMMED ZAKARIA ABOU EDDAHAB, Professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales – Agdal, Président et Rapporteur, Pr. MOHAMED HARAKAT, Professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales – Souissi, Directeur de thèse et Membre, Pr. ABDELMOUNAIM EL GUEDDARI, Professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales – Souissi, Rapporteur et Membre, Pr. BRAHIM DINAR, Professeur de l’enseignement supérieur à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales – Casablanca, Rapporteur et Membre et M. MEHDI RAIS, Expert, Membre.

IBTISSAME AZZAOUI a un parcours académique, professionnel et politique remarquable. Elle est ingénieur d’État, diplômée de prestigieuses écoles au Maroc et en France : l’École Hassania des Travaux Publics et de l’École Centrale de Paris. Elle a une importante expérience professionnelle en tant que directrice de projets au Maroc et à l’international. Elle a été consultante internationale de 2011 à 2016 dans l’une des plus importantes institutions internationales d’assurance à Paris. Elle a également été députée parlementaire, membre de la commission des affaires étrangères, membre de la commission parlementaire mixte entre le parlement marocain et le parlement européen et présidente du groupe d’amitié parlementaire maroco-japonais.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular