Bensaid : « La majorité des monuments bénéficient de programmes de restauration »

Date:

Agadir 24

La majorité des monuments et sites historiques les plus visités au Maroc bénéficient de programmes de réhabilitation, de restauration et de mise en valeur de manière continue et durable, a affirmé lundi, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

L’année 2022 a été témoin d’une programmation de restauration de nombre de sites historiques dont la cité portugaise d’El Jadida, le mur historique de la mosquée de Hassan et le site Chellah à Rabat, le site historique Lixus à Larache, Aghmat à Marrakech, Volubilis à Meknès, la Médersa mérinide à Salé, le Musée Sidi Mohamed Ben Abdallah à Essaouira, la Palais Badii, la Palais Bahia, la Pavillon de la Ménara et les Tombeaux Saâdiens à Marrakech, outre le site historique d’Agadir Oufella, a expliqué M. Bensaid, en réponse à une question orale à la chambre des représentants.

Au cours de cette année, une enveloppe de 4 millions de dirhams a été consacrée au lancement de la restauration et des études techniques au profit de ces sites historiques, a noté le ministre, ajoutant que son département contribue également à la réhabilitation d’un nombre de monuments placés sous la responsabilité des collectivités territoriales et des conseils régionaux, outre l’accompagnement en matière patrimonial en vue de créer une convergence entre les interventions de l’Etat et celles des conseils régionaux et locaux.  M. Bensaid a en outre signalé que le plan du ministère ne se limite nullement à une restauration unique de ces sites mais plutôt à une mise en place d’un plan touristique leur permettant d’accueillir des espaces de divertissement et de commerces pour mettre en place une dynamique économique, d’en faire une destination touristique de choix pour les Marocains et les étrangers et de consacrer le concept du tourisme culturel.

Le responsable a également relevé que, la décision ministérielle portant sur la création du « Label Maroc » franchit les étapes législatives nécessaires à sa mise en oeuvre, ajoutant qu’actuellement le travail se concentre sur la révision de la loi sur la protection du patrimoine culturel national, qui sera présentée prochainement au Secrétariat général du gouvernement. Côté sensibilisation, le ministère organise des activités et manifestations durant toute l’année à travers des conférences et festivals pour faire connaître le patrimoine marocain, a relevé le ministre, signalant que l’importance de ces activités s’accroit durant le mois du patrimoine (du 18 avril au 18 mai). Sur la création des Maisons de jeunes dans le milieu rural, M. Bensaid a affirmé que le ministère vise dans le cadre de son plan d’action à les élargir en partenariat avec les collectivités territoriales selon les besoins exprimés, en contribuant au financement et la mise en place de mécanismes de gestion communs entre ces établissements, le ministère, les collectivités concernées et des ministères de l’agriculture et de l’emploi. A ce jour, le ministère compte 670 Maisons de jeunes, réparties sur les régions et provinces du Royaume, dont 378 établissement dans le milieu urbain et 292 dans le milieu rural, a-t-il fait savoir, notant que cette année est prévue l’équipement et la mise à niveau de 200 Maisons de jeunes et 50 colonies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular