Bouizakarne . Festival « ômbre d’Argan ». Patrik Simon : Festivité de joie, de rencontre de retrouvaille et de dialogue. Le Maroc : pour une effective coopération Sud-Sud, bénéfique pour toutes les population Africaines

Date:

Agadir 24                                   Mohamed Dadsi 

En marge de la 5éme édition du festival « ômbre d’argan » qui a eu lieu du 21 au 24 octobre 2022 à bouizakarne ( région Goulimine –oued noun) ; Agadir 24 a eu l’honneur d’obtenir des déclarations de presse concernant cette festivité grandiose.

Dans une déclaration de presse, M. Patrik Simon acteur associatif, expert en management et développement durable, président & chef de projet coordonnateur du Géoparc du Jbel Bani , a qualifié cet événement culturel, de «  festivité de joie, de retrouvaille et de dialogue ».

Il a aussi précisé que cette édition a contribué à mettre en valeur l’identité culturelle , patrimoniale  et environnementale de la ville de bouizakarne, par le biais d’un programme riche en activités culturelles, artistique et musicales, fantasias et grandes expositions ouvertes aux visiteurs de produits de terroir et d’artisanat de la région, des ateliers de formation, des hommages ; ainsi que des débats culturels animés par des chercheurs académiques, souligne-t-il.

Loin de dégrader les résultats de cette 5éme édition qui a été véritablement pour M. Simon, un vrai succès, mais néanmoins ,selon lui , l’intention est en place, mais le cadre reste classique et manque de recommandations. Effectivement, affirme-t-il « des ateliers ôu l’on parle de développement durable, mais qui n’est partagé que par ‘certains’ acteurs ».

 

S’agissant de son intervention dans le débat sur la coopération Sud-Sud, Simon a qualifié d’exemplaire, la coopération sud-sud entre le maroc et ses partenaires Africains . il a mis en exergue les liens étroits et profonds avec les pays du sud, notamment ceux d’Afrique subsaharienne dans divers secteurs clés. Le Maroc précise-t-il, s’est engagé à répondre aux attentes et aspiration des Africains dans le développement durable et la coopération solidaire et agissante.

Sa Majesté le Roi Mohamed VI a réussi  , en 52 déplacements, dans plusieurs pays Africains, souligne M. Simon, a définir  quelques 478 contrats ,dans le cadre de la coopération sud-sud  en matière de développement humain et allant jusqu’à l’Afrique de l’Est.

« Il s’agit de définir cet intérêt stratégique et cette volonté Marocaine qui est une véritable réalité . Une volonté d’avancer dans le cadre du respect et de toute interdépendance, pour renforcer cette coopération au niveau, régional et interrégional. Le  Maroc représente le trait d’union tout à fait honorable pour pouvoir engager, absolument la confiance d’arriver à une effective coopération sus-sud, qui ne peut être que bénéfique pour toutes les populations et avec, des solutions purement Africaines , grâce à ses compétences géopolitiques, financières et diplomatiques » conclut M . Patrik Simon

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular