Chtouka- Ait Baha : Travaux d’extension de la Station de traitement des eaux du barrage Ahl Souss

Date:

Le taux d’avancement des travaux d’extension de la Station de traitement des eaux du barrage Ahl Souss à la commune d’Ait Baha, a atteint quelque 25%.

Cette annonce a été faite par le président de ladite commune, Abdellah Ouraiss, à l’occasion de la visite de terrain effectuée par un groupe de responsables pour s’informer sur l’avancement de ce projet, notant qu’il « va doter la population de la province d’eau potable notamment, dans cette conjoncture actuelle marquée par un manque de précipitations ».

Le projet dont, qui approvisionnera la ville d’Ait Baha et un nombre de communes montagneuses en eau potable, vise l’augmentation du débit de manière à ce qu’il puisse passer de 40 litres par sec à 80 litres par sec, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Mohamed Limame Oubidane responsable à l’Office National de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE)- Secteur de l’eau, a indiqué qu’il a été procédé à la programmation de plusieurs projets au niveau de la région, dans le cadre du renforcement de l’approvisionnement en eau potable du centre d’Ait Baha et ses communes avoisinantes.

Ce projet d’envergure permettra d’alimenter en cette denrée vitale, plus de 400 Douars relevant des communes de Hilala, Tassegdelt, Targua n’touchka, Aouguenz, ainsi que Sidi Abdellah El Bouchouari, a fait savoir M. Oubidane.

D’un montant de 350 millions de dirhams (MDH), ce projet qui comprend les travaux de construction de réservoirs et de fontaines publiques, devra profiter à quelque 7.800 habitants des communes de Hilala et de Tassegdelt, ainsi qu’à quelque 17.800 habitants relevant des communes de Tassegdelt, Targua n’touchka, Aouguenz, et Sidi Abdellah El Bouchouari, a rappelé le responsable.

Une réunion de la commission provinciale de l’eau consacrée à l’examen des mesures mises en place pour assurer l’alimentation de la population en eau potable et d’irrigation, a été tenue récemment à Biougra.

La rencontre a été l’occasion de mettre en avant l’approche proactive adoptée par les autorités provinciales pour une gestion optimale des ressources hydriques, avec un accent mis sur les investissements mobilisés pour mettre en place des projets structurants au niveau des communes, à même de permettre d’assurer l’accès de la population à l’eau potable, dans de meilleures conditions.

(Avec la MAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular