Festival “ Amzad du patrimoine musical “ Tiznit Retrouvailles des stars Amazighs

Date:

Agadir 24:                 MOHAMED  DADSI

Sous le théme « rôle du patrimoine culturel immatériél dans le développement durable » , le centre culturel « mohamed khair eddine » à Tiznit a abrité du 13 au 15 mai 2022 la 2éme édition  du festival « Amzade ».

Opportunité, pour un groupe de stars amazighs, de contribuer à fortifier la nostalgie star-ap et à définir l’état d’avancement qui a marqué le potentiel de leur carrière artistique.

Cette rencontre a favorisé le débat sur l’étude et la recherche dans le domaine du patrimoine musical et plus précisément, le fameux « Ribab »  instrument emblématique et son insertion  entre d’autres instruments et art.

Mémoire collective du ribab et patrimoine culturel d’une communauté pour la préservation, la valorisation de cet instrument et l’encouragement de son apprentissage  dans la région du Sous.

Une occasion aussi pour rendre hommage, au poète, interprète, compositeur et «  maestro » du Ribab ; Haj Belaid, une sommité de l’art amazigh

 

  Des rencontres médiatiques, axées sur les expériences artistiques des artistes participant à ce festival, a été salué par le public.

 

Un hommage particulier a été rendu aussi à ces artistes du Ribab, à savoir :

  • Fettah Abbou , d’im ntanout, ambassadeur de la culture Amazigh aux USA (groupe Aza) musique façonnée pour arriver aux oreilles du monde , fondateur ‘de Tirroyssa’

  • Ali faik, carrière artistique riche , avec le groupe ‘Inachadn’,Chahra zad, puis vers ‘Amargue vision’.

  • Lahoucine oussallah, poète et chanteur, qui a côtoyé depuis 1964 un ensemble d’artistes Amazighs .

  • Aziz ouzousse, depuis son jeune àge, amateur’ fou’ du Ribab, techniques et compétences de vibrer avec cette instrument.

  • Abderrahmane Imaghrane, disciple de l’haj belaid, expérience artistique de 30 ans . Ambassadeur du Ribab à travers le monde .Artiste qui ne cesse d’accorder un intérêt particulier à l’encouragement des talents

.

  • Groupe Zicrou Band a vu le jour en 2013, jeunes musiciens visionnaires qui contiuent à inspirer leur art du patrimoine artistique amazigh et mondiale

.

A noter aussi que le programme artistique de ‘Amzad’ a rendu un grand hommage à l’artiste Amentague brahim, l’artisan des Ribabs exposés  à cette occasion.

 

 

 ce festival a revitaliser l’animation des espaces publics ,  tellement attendue par un public assoiffé, aux animations folkloriques et artistiques après le post-covide….

La clôture de cet événement artistique a été marquée par une grande soirée artistique, où l’artiste Yassine oumlile a été proclamé par le jury , vainqueur  du grand trophée du Ribab haj belaid.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular