Journée mondiale de l’eau Alerte collective du Souss Massa

Date:

fr.Agadir 24/Saoudi El Amalki

L’eau, cette denrée raréfiée sème le stress voire le désarroi dans les parages.

Pour la région Souss Massa, célébrer la journée mondiale de l’eau ne revêt nullement d’aspect festif, mais un moment de mobilisation et de concertation collégiale sur ce qu’on a fait et ce qu’on devra entreprendre d’urgence au bénéficie d’une région déshydratée en permanence.

C’est dans cette optique que le chef de file régional a eu le mérite de rassembler tous les intervenants de la chose hydrique afin de braquer les éclairages sur ce souci majeur des populations.

Son discours de préambule était on ne peut plus incitateur à la conjugaison d’efforts pour juguler le déficit constant de l’eau potable, dans une conjoncture cruciale, taraudée de chronicité de la sécheresse et de dérèglement du climat.

Une occasion propice de vider le sac autour de la situation hydrique de long en large dans la région pratiquement aride, cependant soumise à une ébullition touristique, industrielle et agricole sans précédent.

Tout en rappelant la mise en place du comité régional de l’eau en décembre dernier, l’orateur exaltait les « miettes » de précipitations qui, tout de même, ont dû assurer pas moins d’une année et demi d’approvisionnement en eau destiné aux citoyens. Dans le même ordre d’idées, il va sans dire que cet imposant rassemblement de toutes les composantes de la région des institutionnels, du corps élu et des acteurs associatifs, constitue un réel pont de communication et d’échange sur les problématiques de la gestion des ressources hydriques et des stratégies de rehaussement par le biais d’une approche basée sur la convergence et la coordination des divers service.

L’accent est en fait, mis sur les modalités à adopter et activer pour la sauvegarde de l’eau, combattre toutes les manies nocives de son exploitation anarchique et encourager l’investissement dans les ressources alternatives pour pérenniser l’accompagnement de secteur des programmes socio-économiques, tout affrontant la pénurie d’eau par la maîtrise, la valorisation, le stockage et la rationalité de son usage… Après quoi, l’assistance a eu droit à une série exhaustive des exposés de nombre d’intervenants de la totalité des secteurs, en corrélation directe et indirecte avec les questions de l’eau qui se sont surtout focalisés sur l’état actuel du phénomène et les actions spécifiques à mener…

Cet échange sensibilisateur et mobilisateur s’est ponctué par un beau spectacle aussi expressif que pathétique, brossé par une pléiade de petits apprenants devant l’audience fortement captivée par la suavité des propos et la profondeur des messages. Ne dit-on pas à cet égard que « la vérité sort de la bouche des enfants ? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular