Patrimoine Amazigh en Espagne Zahira Tictate, la colombe itinérante

Date:

fr.Agadir 24/Saoudi El Amalki

 

La gracieuse Zahira Tictate, brave ambassadrice de l’art Amazigh, effectuait en grande pompe, une tournée dans nombre de villes espagnoles ainsi que les enclaves marocaines Sebta et Melilia.

Un périple plastique qui traduit bien sa ténacité à se mettre au service de l’amazighité à travers l’art et la culture. Après Grenade, Algeciras et Tarifa, son exposition intitulé : art de vivre chez les amazigh, a jeté l’ancre à dans les villes marocaines encore sous l’occupation ibérique pour une prestation qui s’étale du 22 novembre au 15 janvier 2024. A l’initiative de « la Fondation Cohabitation » relevant du ministère de l’éducation, de l’enseignement, de la jeunesse et du sport du royaume d’Espagne et en coopération avec la fondation européenne arabe de Grenade et la chair internationale des amazigh. L’exposition de la plasticienne Amazigh comprend pas moins de 24 toiles qui ornent les murs du complexe culturel à la galerie de la gare ferroviaire « Estación d’El Ferrocarril » de Ceuta spoliée, incarnent avec un éclat avéré la culture amazigh au fond du tableau et rapprochent l’œil européenne et en particulier, espagnole des expressions courantes du contexte de Tamazighte, tout en imprimant une nouvelle identité marocaine que les occidentaux estiment qu’elle relève de l’identité orientale, alors qu’elle une identité riche et autonome.

L’artiste peintre Zahira Tictate, créatrice de ces merveilles qui ont enchanté et séduit le public espagnole a incrusté une cachet inédit dans la vulgarisation d’identité amazigh et fait valoir une nouvelle forme d’art au patrimoine marocain dans sa diversité unioniste, en tant qu’horizon qui cimente les compatriotes sous leur divers affluents. Cette approche met en évidence le combat que mènent sans relâche les constituantes amazighes dans les multiples aires tributionnelles en vue d’adjuger à l’amazighié la place qui lui revient dans ces variantes prônant l’unicité de la Nation.

Cette exposition en terres ibériques recèle une charge culturelle marquant la paix, la tolérance et la coexistence qui éclorent constamment tout au long de l’Histoire de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular