PRIX JEAN JAURES DE LA PAIX 2021 DÉCERNÉ AU ROI MOHAMMED VI

Date:

Agadir 24 ( Article autorisé de Mme Bouchra KIBBOU)

Le Centre européen pour la paix et la résolution des conflits a décerné cette année le prix au roi Mohammed VI du Maroc, à l’occasion de la Journée internationale de la paix, soit le 21 septembre de chaque année, et qui est célébrée depuis que l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de consacrer cette journée à « promouvoir les idéaux de paix dans le monde ».

C’est à Paris que se sont réunis les membres du jury du Prix Jean Jaurès, le 21 septembre 2021 pour élire la personnalité de l’année qui mérite de recevoir le prestigieux Prix Jean Jaures afin de le recomposer pour toutes les merveilleuses actions pour lesquelles il a œuvré dans le but de venir en aide aux personnes à travers des oeuvres ciblées pour apporter le soutien nécessaire toujours avec beaucoup de générosité.

Le Roi du Royaume du Maroc s’est toujours battu pour un monde meilleur toujours avec bienveillance afin de veiller à apporter toutes les aides et le soutien à ceux qui en ont le plus besoin à l’échelle aussi bien nationale qu’internationale, c’est pourquoi il reflète merveilleusement la personnalité de l’année 2021 pour la Paix.

Le Centre européen pour la paix affirme que le roi Mohammed VI a « fournit des services au monde et à l’humanité dans le domaine de la paix, en diffusant les valeurs de coexistence, de tolérance et l’acceptation de l’autre ». Le Maroc “réitère son engagement indéfectible à la promotion des valeurs de paix, de dialogue entre les religions et les cultures, de respect mutuel et de la dignité humaine, et reste disposé à poursuivre son engagement pour lutter contre les discours haineux”.

Precisons que pour cette édition 2021, il y avait 761 candidatures dont 258 candidatures populaires, 54 candidatures individuelles, 418 candidatures diplomatiques et 31 candidatures officielles ont été reçues.

Et d’ajouter que les “actions du Maroc dans le domaine de la lutte contre toutes les formes de discrimination, de xénophobie, de haine et de rejet de l’autre, y compris l’islamophobie, l’antisémitisme et la christianophobie, contribuant notamment largement à l’adoption et à la mise en œuvre des plans d’action, documents et résolutions qui constituent la pierre angulaire des efforts et initiatives onusiens visant la promotion de la culture de la paix et la lutte contre tous les maux de discrimination et d’exclusion”.

“Le Maroc est entré dans la troisième décennie sous le leadership de Sa Majesté. Cela nous a fait regarder dans la crainte et l’admiration de voir le pays avoir ses élections les plus réussies à ce jour, avec un taux de participation record”, mentionne le centre européen pour la paix.

Bouchra KIBBOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular