Province de Tata : Signature de plusieurs conventions pour le développement de divers secteurs

Date:

 

La Rédaction

Suite à la visite d’une délégation gouvernementale présidée par Aziz Akhannouch à Tata, plusieurs conventions ont été signées, ce jeudi 27 juin, à la commune d’Akka, portant sur le développement des secteurs agricole, d’éducation, de santé, de sport et des services de proximité.

Il s’agit de projets de lutte contre les incendies et la réhabilitation des oasis de Tata, le développement des produits de terroir, la création d’une ferme expérimentale pour le développement de nouvelles cultures alternatives et le développement territorial (domaines de l’éducation et des sports, de la santé, de l’eau potable).

En marge de la cérémonie de signature de ces conventions, la délégation  a assisté à la présentation des projets de gestion durable des écosystèmes oasiens (PROGREEN), de renforcement de l’irrigation au niveau des oasis, de mise en place des ouvrages de protection (seuils de dérivation et murs de protection), de réhabilitation des pistes rurales et de développement des filières arboricoles et de l’élevage, ainsi que du programme transversal de développement de la direction provinciale d’agriculture 2024-2027.

au niveau de  la commune Ait Ouabelli il était l’occasion de présentation des projets des barrages Ait Ouabelli, Tamanart et Tamanart Assif Nit, tout en lançant un centre de santé de proximité à Akka récemment mis à niveau.

Dans le cadre de la stratégie de Génération Green, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki a fait savoir qu’une enveloppe budgétaire de 534 millions de dirhams a été allouée à ces projets dans le cadre de Génération green et les efforts de développement rural, estimant que ces projets auront un impact positif sur la population en termes d’amélioration du revenu, de création d’opportunités d’emploi et de développement global de la province.

Il ajouté que cette visite a pour objectif de s’informer de l’état d’avancement des projets de développement dans la province nécessitant une enveloppe budgétaire d’un milliard de dirhams durant cette dernière décennie. Sadiki

pour sa part, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka a souligné que dans le cadre des Hautes Orientations Royales visant la recherche de nouvelles ressources hydriques, un nouveau barrage sera lancé prochainement à la commune de M’salit qui permettra de mobiliser 30 millions de m3.

Ces ressources seront utilisées essentiellement pour satisfaire les besoins en eau des douars de la province, renforcer la nappe phréatique et assurer la pérennité des oasis et des eaux potables pour la population, a-t-il dit.

Le ministre a fait savoir aussi que dans le cadre d’un partenariat avec la région, un barrage souterrain sera construit à Akka-Issil qui aura un rôle majeur dans la préservation des oasis.

Au volet éducation, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a affirmé que cette visite a permis d’échanger sur la mise en œuvre des écoles pionnières dans certaines provinces dont Tata, relevant que cette nouvelle approche a permis aux élèves de renforcer leurs acquis notamment à travers les activités parallèles qui favorisent le développement de nombre de compétences.

Selon le ministre, ce résultat est le fruit de la mobilisation de l’ensemble des composantes du système éducatif particulièrement les cadres pédagogiques et administratifs.

M. Benmoussa a précisé  que le programme d’infrastructures sportives dans la province s’articule autour des terrains de proximité,  un programme gouvernemental qui vise la création de plus de 45 terrains dans les deux prochaines années et plusieurs équipements de base, notamment des piscines avec une enveloppe budgétaire de plus de 100 millions de dirhams.

Concernant la santé, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb a indiqué que le centre hospitalier provincial de Tata permettra  de rapprocher les services des citoyens et de prendre en charge les cas critiques sur place, notant qu’aujourd’hui, la province dispose de services de réanimation et d’urgences ainsi que d’un laboratoire pouvant satisfaire les besoins des citoyens dans ce domaine.

Le centre hospitalier provincial dispose d’un système informatique permettant d’avoir toutes les informations sur les patients grâce au dossier médical, a-t-il ajouté, notant que le centre de santé de proximité d’Akka, lancé ce jeudi après sa mise à niveau, est doté des services de médecine générale et d’accouchement et permet de fournir des services de haute qualité à une population importante, conformément à la politique de proximité impulsée par SM le Roi Mohammed VI.

Pour  le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, la stratégie gouvernementale accorde une importance capitale à la présence du livre particulièrement dans le monde rural, expliquant que le lancement du parcours du circuit du Bibliobus à Tata en perspective de sa généralisation ambitionne de rapprocher la culture des enfants et jeunes des villages et douars ne disposant pas de bibliothèques conventionnelles.

(Avec la MAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post: