Un brassage mirobolant Le privé s’y mêle !

Date:

fr.Agadir 24

Saoudi El Amalki

On ne cessera jamais de magnifier la naissance de la métropole d’Agadir, relookée de fond en comble, depuis l’entrée en lice du PDU. Des projets de haut standing voient progressivement le jour, au grand bonheur d’une communauté et d’un territoire, en quête de reconnaissance, à l’instar de ses pairs du royaume. L’investissement Public déferle à flot sur le redressement structurant multidimensionnel de la cité, longtemps mise aux oubliettes par le Centre, jusqu’au moment où le Souverain rappelle cet aspect « Centraliste » de la capitale du Souss, considérée de coutume comme une ville du Sud.

Cet entrain public qui prend forme de manière substantielle, à grandes enjambées, sur tous les compartiments de la ville se fait également conforter par l’implication du Privé dans nombre de domaines de la vie économique à travers, l’élan de la déclinaison de l’accélération de l’industrie, de l’établissement de la zone franche et la floraison d’une constellation de compagnies implantées dans les zones industrielles de la région, en attendant la fonctionnalité du port sec en cours d’élaboration. Sur le registre multidisciplinaire, on appréciera non sans exaltation, le joyau qui s’édifie sur les espace d’Agadir Bay, avec des mégaramas, un palais de congrès, un mall et un hôtel, mitoyen le site balnéaire de la ville, sur la somptueuse route d’Inezgane.

Cette réalisation qui a déjà connu des arrêts, prend des allures ascendantes, offrant à l’envolée ambiante de la métropole naissante une plus-value certaine.

Dans le même ordre d’idées, on citera avec réjouissance, le projet de tourisme de découverte et d’animation, bâti avec grâce et majesté, agrémenté par un téléférique qui surplombe le panorama de la baie resplendissante et atterrit sur les fastueux remparts de la Kasbah d’Agadir Oufella.

Pas trop loin de ce patrimoine de notoriété séculaire, marquant toute une histoire, se dressera très prochainement, une entité à loisir, du même opérateur économique, comprenant des espaces récréatifs, avec deux carlingues géantes des avions, aménagées pour faire office de café et de restaurant à l’adresse des résidents et visiteurs de la ville.

On ne peut passer sous silence, l’existence de l’université internationale, connue communément sous le nom d’ « Universiapolis , fondée il y a des décennies mais qui a pris des ampleurs aussi bien de gigantisme que de qualité de renommée universelle, avec à son actif des dizaines de milliers de lauréats de diverses branches et filières de haute facture… On se contentera alors de mentionner des échantillons de cette contribution du secteur privé de la région qui vient donner main forte à la tendance fulgurante à laquelle est soumise la ville, sous l’aile bienveillante du Monarque.

On ne peut être donc qu’à la fois admiratif et comblé par ce maillage public-privé qui fait sensation dans le cadre du relooking de la région Souss Massa, avec un chef-lieu promu graduellement au statut métropolitain !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular