Agadir abrite un séminaire sur l’apport du paysagiste dans l’aménagement du territoire

Date:

La Rédaction

Sous le thème « L’apport du Paysagiste dans l’aménagement du territoire et la préservation des ressources hydriques pour un paysage durable et équilibré », la ville d’Agadir abrite, les 24 et 25 février, au Complexe Horticole d’Ait Melloul, un séminaire portant sur la protection de l’environnement  la gestion durable des ressources naturelles, notamment l’eau et le sol.

Placé sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Association Marocaine des Paysagistes (AMAP) et le Complexe Horticole d’Agadir,  ce séminaire a objectif est de mettre en lumière la nécessité impérative d’impliquer les paysagistes dans l’aménagement du territoire au Maroc, selon le communiqué de l’AMAP.

Il s’agit donc «de créer un modèle d’aménagement qui réponde aux besoins du présent tout en préservant la capacité des générations futures à prospérer, conformément aux objectifs ambitieux des Nations Unies pour le développement durable (ODD) », indique le même communiqué.

Le séminaire porte à montrer les compétences diversifiées du paysagiste et qui englobe le génie végétal, le génie horticole, le génie hydraulique, l’urbanisme, l’environnement et l’art. Grâce à son expérience,  le paysagiste peut apporter une contribution significative au développement durable des villes et des établissements humains, en mettant en œuvre les ODD avec détermination.

Selon les organisateurs, ces journées scientifiques visent «  à asseoir les bases d’un nouveau modèle d’aménagement paysager novateur et durable, permettant aux acteurs institutionnels de continuer à créer de nouveaux espaces verts de qualité, en réponse à la demande croissante des citoyens, tout en garantissant la préservation des ressources hydriques disponibles ».

Au programme du séminaire trois thèmes répondant aux objectifs de cette rencontre : 1) Développement et aménagement du territoire : quelle place du paysagiste : un thème qui cherche à mettre l’accent sur la place qu’occupe aujourd’hui le paysagiste dans l’aménagement et la gestion du territoire ; 2) Paysage, paysagiste et enjeux climatique : il s’agit d’échanger des points de vue et partager des expériences autour de la question du paysage en relation avec les changements climatiques ; 3) Aménagement paysager et service écosystémique : ce dernier thème se focalise sur l’expérience scientifique du rôle de la conception et l’aménagement paysager en milieu urbain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular