Agadir-Ida-Outanane: Rencontre de concertation pour l’amélioration de la qualité de l’école publique

Date:

La ville d’Agadir a abrité, ce mercredi 8 juin, une rencontre sur les concertations territoriales sur « l’école de qualité pour tous » lancées par le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports. Cette rencontre s’est inscrite dans le but d’impliquer les acteurs territoriaux dans le succès de cet important chantier sociétal.

Cette rencontre a été tenue en présence notamment du Wali de la région de Souss-Massa, Gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida-Outanane, Ahmed Hajji et du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Souss-Massa, Mohamed Jay Mansouri.

Les concertations visent à faire interagir les acteurs locaux de manière coordonnée quant aux différentes mesures de la feuille de route du chantier en question, recueillir des idées pour améliorer la qualité de l’école et parvenir à un consensus local à ce sujet.

S’exprimant à cette occasion, M.Hajji a indiqué que le lancement des concertations sur l’école publique vise à élaborer une vision commune qui contribuera à l’amélioration de la qualité de l’éducation, et ce dans la perspective de la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement sur la base du projet de feuille de route tracé par le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Pour sa part, M.Manssouri a présenté un exposé sur le projet de feuille de route élaboré par le ministère de tutelle pour la mise en œuvre des chantiers prioritaires au cours des cinq prochaines années (2022-2026), tout en rappelant le référentiel de ces concertations, notamment la loi-cadre n°17-51 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, les conclusions du Nouveau Modèle de Développement et le programme gouvernemental.

De son côté, le directeur provincial de l’éducation nationale, Aida Bougnin, a passé en revue les fondements, les objectifs, la méthodologie et le calendrier de cette concertation nationale.

Au niveau national la concertation comprend la tenue de près de 6.200 focus groupes, 82 événements à l’échelle des provinces et plus de 150.000 personnes concernées par les différents ateliers organisés, en plus d’une plateforme ouverte à tous les citoyens et les Marocains du monde « www.madrastna.ma ».

Ce dispositif vise à assurer la qualité concertée des décisions et identifier des pratiques innovantes ainsi que des acteurs fédérés autour de la nécessité et de la faisabilité des changements à venir, l’objectif étant de tracer ensemble le chemin de la mise en œuvre d’une réforme novatrice pour une école de qualité.

Les concertations territoriales « une école de qualité pour tous » sont, de par la composition des participants et leur mode d’organisation, des espaces de débat constructif et inclusif à l’échelle locale, permettant l’émergence de propositions concrètes pour la mise en œuvre de ce projet collectif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular