Agadir modernise ses transports en commun Coup d’envoi des travaux de la 2ème et la 3ème tranche de la 1ère ligne de bus à haut niveau de service (BHNS)

Date:

Halimi Abdallah ([email protected])

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir 2020-2024, signé en février 2020 devant SM le Roi Mohammed VI, le coup d’envoi des travaux de la 2ème et la 3ème tranche de la 1ère  ligne de bus à haut niveau (BHNS) baptisé « Amalway Agadir Trambus » vient d’être donné fin février 2022.

Ce projet novateur a pour objet la modernisation du réseau des transports en commun du Grand Agadir, « une structure de développement local dédiée à la gestion de la mobilité urbaine » qui répond à la croissance démographique de la ville d’Agadir. Ce projet initié par la Société de développement local (SDL) Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains, créée le 26 novembre 2018, vise à assurer une forte fréquence de passage. Il permettra « d’améliorer les conditions de vie des habitants d’Agadir, de promouvoir une mobilité durable et une requalification urbaine d’un grand nombre de quartiers ».

Dans une déclaration à la presse, M. Jamal Damich, responsable de la Société Agadir Mobilité,a fait état de l’avancement de ce projet dont les travaux de cette 1ère ligne ont été donnés en avril 2021 pour une durée de réalisation de 14 mois. Cette première tranche est de 3,9 kms avec un point de départ le Port d’Agadir jusqu’au carrefour El Kamra, d’un coût global de 123 MDH.

Le coup d’envoi des travaux de la 2ème  et la 3ème tranche a été donné fin février 2022.
Pour ce tronçon de 11.5 kms, la  SDL Agadir mobilité, maître d’ouvrage délégué en charge de la réalisation ce projet, a mobilisé pour les deux tranches un budget de 341 MDH, respectivement 165 MDH et 176 MDH.

Rappelant que le projet « Amalway Agadir Trambus », d’une longueur de 15km, desservira plusieurs quartiers de la ville selon un axe Nord-Sud-Est reliant le Port de la ville aux quartiers de Tikiouine, le centre administratif, l’avenue Hassan II, le souk El Had, l’avenue Hassan 1er, les Facultés, Hay Houda, la Zone industrielle Tassila et le centre de Tikiouine. Cette première ligne comprend 35 stations et 5 pôles d’échanges : Port d’Agadir, la Vallée des oiseaux, Souk El Had, les Facultés et Souk Lkhmiss Tikiouine.

Le projet, qui devrait être en service fin 2023,  prévoit la mise en circulation d’une flotte de 30 à 35 nouveaux bus de 18 m, d’une capacité de 135 passagers par bus qui desserviront 60.000 passagers par jour à travers les 35 stations dans un périmètre de 500 m autour de la ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post: