Lycée Descartes rend hommage à Nour-EddineSaïl

Date:

Lycée Descartes à Rabat vient d’inaugurer sa nouvelle salle audiovisuelle baptisée du nom de Nour-EddineSaïl, rendant ainsi hommage à l’un des ténors du septième art marocain, qui aimait transmettre son savoir et sa passion aux jeunes.

A cette occasion, la stèle nominative de la nouvelle salle audiovisuelle a été dévoilée mercredi en présence d’une brochette de figures et de personnalités du monde de la culture et des médias, ainsi que de représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat.

La cérémonie d’inauguration a été marquée par une série de témoignages autour des valeurs et du legs de feu Saïl, dont un discours du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

« Il est impossible de convoquer ici seulement le philosophe, le cinéphile, le critique, le penseur et l’homme confluent de cultures et de pensées. L’érudition est en tout lieu chez Si Noureddine », a affirmé le ministre dans ce discours lu en son nom par Mustapha Taimi, secrétaire général du département de la Communication.

« Feu Noureddine Saïl est un bâtisseur dans l’âme emporté par un virus destructeur. Un homme qui a prouvé par ses mots et ses actes que la maîtrise et l’amour d’une langue n’est pas l’apanage d’un territoire ou d’une origine », a-t-il ajouté.

A travers lui, a poursuivi M. Bensaid, « l’esprit des Lumières a continué d’éclairer notre pays et plus encore, pour son engagement, pour sa grandeur d’âme et pour l’indépendance de sa pensée, il est aujourd’hui naturel de saluer sa mémoire au cœur d’une institution portant le nom de René Descartes », se disant « particulièrement honoré de rendre hommage à cet absent si présent, à cet absent lumineux, à ce cinéaste de l’audace, à cet homme du courage, à ce patriote de tous les instants dont je salue la mémoire autant que l’œuvre ».

« Figure de notre temps, Feu Nour-EddineSaïl est également une figure d’un autre Temps, un moderniste convaincu, un patriote invétéré qui a fait du cinéma sa cause personnelle et son plus beau combat », a-t-il souligné.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Mme Nadia Larguet, veuve de Feu Saïl, a partagé sa grande fierté de l’hommage rendu à son défunt époux, un homme qui était autant Français que Marocain et Marocain que Français qui aimait la liberté.

« Nous sommes extrêmement fiers. (…) Je trouve qu’il s’agit d’une très belle reconnaissance envers ceux qui ont énormément donné à ce pays que ce soit dans le cinéma, la télévision et la culture en général », s’est-elle félicité, en marge de la cérémonie d’inauguration.

Pour sa part, l’Ambassadrice de France au Maroc, Mme Helène Le Gal s’est dite ravie d’avoir participé à l’inauguration de la salle Nour-EddineSaïl, en rendant un hommage très fort au défunt.

Ce projet, validé par le Conseil d’établissement en novembre 2021, reflète la double culture maroco-française et la richesse culturelle, artistique, scientifique et académique des deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular