Le Souss, bientôt un carrefour haut de gamme – Le port sec, un levier resplendissant

Date:

fr.Agadir 24/Saoudi El Amalki

 

Quand le Souverain a remis les pendules à l’heure par biais du réajustement géographique de cette Centralité du Souss Massa, non seulement Il a vu juste, mais Il a aussi rendu justice à cette contrée du Royaume bourrée de potentiel sur l’échiquier national voire africain.

Vent en poupe, le collectif régional, fort articulé autour du noyau central qui mène le bal, tend à relayer savamment la vision Royale, au grand galop afin de faire de la locomotive un réel ressort haut de gamme. Après avoir mis en place une cascade d’embryons en vue de concrétiser ce vœu Royal d’envergure, les têtes pensantes régionales subtilement ravivées par le patron de la CGEM, en nette complicité avec celui de la RÉGION, tout feu tout flamme, fonçaient sur la triptyque focale de l’ascendance de coup de maître, en l’occurrence : Centralisation, Atlanticisation, Africanisation de la démarche révolutionnaire régionale, appelée en effet, Agadir Atlantic Hub, par l’intermédiaire d’une logistique infrastructurelle de taille qui impulserait toute la région.

En fait, le port sec mis pratiquement sur orbite, est en passe de mettre au diapason l’essor escompté dont les répercussions positives ne tarderaient guère à se profiler aux grands trots dans une région fort attractive mais à cours de connectivités suffisantes.

L’optimisation attendue des deux ports mitoyens permettrait à coup sûr, un meilleur maillage de productivité abondante et multiplierait l’éventail de transversalité en coût et en emmagasinage des cargaisons.

Une énorme entreprise qui nécessiterait en conséquence la bagatelle de 1,2 milliards de dirhams. Avec environs 10 000 postes d’emplois, cet éléphantesque chantier mettrait les bouchées doubles dans ce projet en matière de diversification de marchés d’export, toutes variétés de production réunies. Cette accointance fondatrice public/privé unique en son genre dans le pays, serait joliment épaulée par l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée TMSA et la Caisse de Gestion et de Dépôt CDG ainsi que le Conseil de la Région Souss Massa.

Après avoir finalisé les accords d’entente et de valorisation, la compagnie Agadir Atlantic Hub, à l’adresse de laquelle la gestion serait confiée, s’attellerait à la mise en service de ce levier de grande teneur de viabilité de la région en forte effervescence en investissements et économie sous ses différentes formes.

La position stratégique du chef-lieu de la région, serait sans nul doute, d’un impact capital en termes de la triplette précédemment citée au Bon Vouloir du Souverain, visant sur la dimension de Carrefour et l’Ampleur métropolitaine de cette région, résolument détachée de sa léthargie et ardemment vouée à un dessein galopant vers le giron des summums.

La liaison Maroc/Afrique, à travers cette passerelle maritime tissée par cette convention tripartite (TMSA, CDG et la coalition régionale CGEM/Région) fraiera un nouveau trait d’union de grande proportion développemental, non seulement à l’interne mais aussi et surtout à l’externe, notamment en Afrique d’où le segment Africanité auquel le Royaume tient à cœur dans sa politique d’Africanisme gagnant gagnant. Ce qu’exactement signifiait la pensée visionnaire du Roi en rappelant la Centralité de la région dans le pays, en parfaite juxtaposition de son Atlanticité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular