Pour la première fois au Maroc, le prix de l’huile d’olive dépasse les 100 dirhams

Date:

fr.Agadir 24

Les prix de l’huile d’olive ont grimpé en flèche au Maroc, ce que de nombreux citoyens ont qualifié de « sans précédent », alors qu’ils étaient habitués à ce que le prix de ce produit national soit abordable pour tous.

Les prix de l’huile d’olive ont varié entre 100 et 110 dirhams le litre, ce qui signifie que le prix de 5 litres d’huile dépasse 500 dirhams, ce qui a fait baisser considérablement la demande pour ce produit par rapport à l’année dernière.

De nombreux citoyens se sont interrogés sur les raisons de cette hausse des prix de l’huile d’olive, sachant que le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts a interdit son exportation vers l’extérieur pour garantir la stabilité des prix.

Dans ce contexte, un professionnel spécialisé dans la vente d’huile d’olive dans la région de Kssiba, près de Béni Mellal, a révélé que les prix de l’huile d’olive avaient augmenté de manière significative par rapport à l’année dernière, et que cette augmentation était due à sa récolte avant la date prévue, ainsi qu’à la sécheresse.

La source professionnelle a expliqué que la faible production d’olives est la principale raison de la hausse du prix de l’huile de manière inhabituelle dans un certain nombre de régions marocaines.

Il convient de noter que la décision du ministère de l’Agriculture a indiqué l’interdiction de l’exportation de l’olive et de l’huile d’olive vers l’étranger, sauf avec une licence, jusqu’au 31 décembre 2024.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que l’exportation de l’olive fraîche ou réfrigérée, l’olive transformée, l’huile d’olive et l’huile de grignons d’olive serait soumise à une licence, conformément aux dispositions de l’article 1 de la loi 13-89 relative au commerce extérieur, dans le but de renforcer la valeur de la production nationale localement, et de garantir l’approvisionnement régulier et normal du marché national.