Sous Massa : Les grandes lignes du Programme Agricole Régional (PAR)

Date:

Halimi Abdallah ([email protected])

L’Agriculture constitue levier économique central  pour la région Souss Massa considérée comme la première région agricole du Maroc dont la surface agricole utile (SAU) est de plus de 460.000 ha. Il s’agit d’une agriculture à valeur ajoutée économique avec un chiffre d’affaires de 5,8 MMDH et une valeur ajoutée de 2,7 MMDH, avec un PIB régional de plus de 17% et national d’environ 9%.

La région reste la principale zone des primeurs et des agrumes. La superficie destinée aux   agrumes est de 39.655 ha avec une production de plus de 402.000 T, dont 317.000 T destinée à l’export. La filière maraîchère de primeurs est la première production de la région, elle s’étale sur superficie de 25.000 ha avec une production 1.941.000 T, dont 1.389.000 T pour l’export.

Le Programme Agricole Régionale : Pour un avenir meilleur du secteur

A l’occasion  de la 16ème édition du Salon International de l’Agriculture de Meknès (SIAM 2024), organisé du 22 au 28 avril 2024, l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole, ORMVA-Souss Massa, a présenté au niveau de son stand institutionnel  une variété d’informations sur les potentialités agricoles de Souss-Massa et le plan agricole régional et ce dans le cadre de la stratégie de la « Génération Verte ».

Le stand a mis en avant les principaux  projets agricoles inclus dans le Programme de Développement Régional, PDR 2022-2027 qui comprend 7 piliers et 23 dossiers d’action, avec une attention particulière portée sur l’axe économique et l’aménagement du territoire, pour un coût total de 37,7 milliards de dirhams.

Le développement du secteur agricole : les projets structurants du programme

Extension de la capacité de la station de Chtouka

Pour le développement du secteur agricole au niveau de la région, le PAR a défini 18 projets structurant pour un coût global de 12.353 MDH. Parmi les projets phares de ce programme  l’extension de la capacité de la  station de dessalement  de Chtouka en vue d’une augmentation de capacité de production de 275.000 m3/j à 400.000 m3/j fin 2025. Ce projet a pour objectifs de protéger la nappe phréatique, permettre  l’irrigation de 15.000 hectares dans le périmètre de Chtouka et assurer les approvisionnements en eau potable du Grand Agadir. Le programme a mobilisé un budget de 1 MMDH réparti entre l’ONEEP : 600 MDH et le ministère de l’agriculture : 400 MDH.

Mobilisation des eaux non conventionnelles

Le PAR-SM prévoit la création de deux stations de dessalement d’eau de la mer. Il s’agit du projet de station de Tiznit pour un coût de réalisation d’environ 3,7 MM DH et qui a pour objectif d’assurer l’approvisionnement de l’eau potable de la ville de Tiznit et

l’irrigation de plus de 10.000 ha pour 30.000 bénéficiaires. La deuxième est celle de Taroudant pour un montant de 5 MM DH et qui vise l’approvisionnement de la plaine de Souss, soit 40.000 ha, en eau d’irrigation et la création d’un réseau de canalisation et de stations de pompage sur une superficie de plus de 200 kms.

L’économie de l’eau

Tenant compte de la problématique de pénurie d’eau au niveau de la région Souss Massa, le programme prévoit un projet pour l’économie de l’eau d’irrigation. Ce projet a pour objectif la rationalisation de l’emploi des eaux d’irrigation, l’amélioration des revenus des agricultures. D’un montant global 1,8 MM DH, le projet devrait couvrir un ensemble de 84 communes relevant des provinces de Taroudant, Tata, Tiznit et Chtouka Ait Baha  et Agadir Ida Outanane sur une superficie de plus de 43.000 ha.

En détail, il s’agit des Programmes des Petites et Moyennes Hydrauliques : PMH/ PMH III pour un montant de 880 M DH et qui vise la modernisation des certains bassins couvrant une superficie de plus 5.000 ha.

Le Programme Régional d’Economie d’Eau d’Irrigation (PREEI) est un projet qui vise une économie de 200 millions de m3 et ce à travers la modernisation des équipements hydro-agricoles d’un coût d’investissement estimé à 300 M DH.

Pour un renforcement de la gouvernance de l’eau dans le secteur agricole et pour une amélioration des services d’irrigation, le programme prévoit le projet de Résilience et de Durabilité des Eaux d’Irrigation (REDI). Ce projet est structuré sur deux composantes : le renforcement de la gouvernance de l’eau dans l’agriculture, la modernisation des services d’irrigation et de drainage, une application de décret de protection de la nappe phréatique de Chtouka. La durée d’exécution de ce projet s’étale entre 2022 et 2028 pour un coût global de 600 M DH.

Développement agricole durable Souss Massa

La région Souss Massa occupe la première place en termes de production des agrumes  destinés à l’export avec une part très importante de déchets plastiques agricoles totalisant ainsi une production brute de ces déchets de 55.000 T en 2018-2019.  Cependant le volume de ces déchets sera de l’ordre de 970.000 T entre 2020 et 2030.

Pour faire face à cette situation, le PDA prévoit des projets de valorisation des déchets plastiques agricoles. Il s’agit de la création d’une unité de valorisation d’une superficie de 15 ha au niveau de la zone industrielle d’Ahl Ramel, province de Taroudant composée de 30 unités de recyclage. Le coût global de ce projet est d’environ 200 MDH et qui permettra la création de 500 à 2.000 emplois. Ce projet permettra  une valeur économique d’environ 450 MDH/an et une réduction des gaz à effet de serre d’environ 1,2 millions de tonnes de dioxyde de carbone.

La région Souss Massa produit plus de 2.782.00 de tonnes de déchets agricoles organiques.  Face à cette situation, le PDA prévoit donc la création  d’une station régionale pour la transformation de ces déchets en engrais organique d’une capacité de 100.000 T/an avec un coût d’investissement estimé à 50 MDH.

Le programme d’irrigation intelligente ou de précision

La région de Souss Massa enregistre depuis des années des périodes de sécheresses successives qui affectent la production agricole dans la région. Pour répondre au besoin en eau agricole, le programme prévoit un projet pour le renforcement de l’économie de l’eau agricole à travers le développement du programme de gestion de l’irrigation localisée par l’expansion et l’intensification du réseau de stations météorologiques de l’Association Agrotech pour couvrir le bassin de Souss Massa sur une superficie de 65.000 ha. Il s’agit de la création de 30 à 63 stations d’ici 2030 et 22 petites stations internes dans les serres qui reposent sur des technologies de pointe permettant la collecte des données en temps réel sur les conditions météorologiques, les niveaux d’humidité du sol et les besoins en eau des plantes.

Développement de l’énergie solaire dans l’agriculture

L’irrigation reste toujours au centre des préoccupations au niveau énergétique pour les responsables du service agricole au niveau de la région Souss Massa. Dans le cadre de la stratégie « Génération Green » qui vise l’emploi de 20% de l’énergie renouvelable dans le secteur agricole d’où  l’emploi de l’énergie solaire, une énergie propre,  qui revêt une importance chez les agriculteurs, surtout pour le pompage afin de réduire leurs coûts énergétiques et hydriques.  La promotion de cette énergie permettra une économie de 55% d’énergie, limiter du gaz butane.

Une enveloppe de plus de 300 MDH a été dédiée aux projets qui encouragent l’usage des systèmes d’énergie solaire pour le pompage de l’eau couvrant une superficie 35.000 ha. Le 2ème axe de cette stratégie est la création de stations d’énergie solaire photovoltaïque pour la production de 430 KWC pour un budget de 3.5 MDH et qui couvre  800 ha.

Pour réussir ce pari, le programme régional lancera une étude portant sur la mise en place d’un schéma directeur de l’efficacité énergétique et le développement du pompage solaire ciblant une superficie de 12.000 ha. Pour un investissement de 44.9 MDH, ce schéma vise donc la production de  photovoltaïque d’une capacité de 6.4 mégawatts solaires (MW) couvrant 52 bassins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post: