Souss Massa : Lancement du programme d’urgence d’alimentations en eau potable

Date:

La Rédaction

Pour un coût total estimé à 529 millions de dirhams, un programme d’urgence a été lancé dans la région de Souss Massa. Le projet comprend l’acquisition et la réalisation des travaux pour exploiter 8 unités mobiles de dessalement d’eau de mer, 16 unités de déminéralisation, ainsi que les travaux de raccordement à 8 stations de dessalement déjà réalisées, dans les villes d’Agadir-Ida-Ou Tanane, d’Assa-Zag et de Taroudant.

Le coût global de ces projets est d’environ 493 MDH et qui comprend l’acquisition et la réalisation des travaux pour exploiter ces unités mobiles de dessalement d’eau de mer, au nombre de 28 unités, dont quatre à Agadir Ida-Outanane avec un débit de 200 l/s, et deux à Assa Zag avec un débit de 8l/s chacune  et à deux unités à Tiznit avec un débit de 30 l/s chacune.

Le projet comprend aussi 11 station de déminéralisation au niveau de la province de Taroudannt avec un débit total de 33 l/s, une station sera à Assa Zag avec un débit de 3 l/s, quatre stations à Tata avec un débit de 12 l/s chacune.

Les travaux de raccordement concernent les stations situées à Agadir et Tiznit avec un débit de 20 l/s pour la première et 15 l/s pour la seconde.

De même, l’ONEE a programmé deux projets au niveau de la province Tiznit et Taroudannt pour un budget de 26 MDH. Il s’agit de l’acquisition et la réalisation de barges flottantes pour la station de pompage au niveau des barrages d’Ahl Souss Et Youssef Ben Tachefine pour un coût global de 23 MDH, sur une période de 6 mois.

Quant à la province de Taroudannt, l’Office est chargé du projet de conversion de puits d’exploitation en puits exploitables pour un débit de 100 l/s pour un coût de 4 MDH sur une période de 3 mois.

Ces initiatives interviennent alors que l’ONEE a lancé une stratégie de sensibilisation à l’importance de la préservation de l’eau. Cette stratégie vise à fournir les moyens de sensibilisation nécessaires (brochures, vidéos, affiches, messages sur les réseaux sociaux), ainsi que la tenue d’ateliers et de programmes de formation sur la gestion de l’eau et des visites guidées des stations de traitement de l’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular