Souss Massa : Programme de mobilisation des sources d’eau pour l’agriculture

Date:

 

La Rédaction

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le Directeur de l’ORMVA-Souss Massa, Noureddine Kessa, a indiqué que l’Office développe des mécanismes de gouvernance de l’eau dans la région de Souss massa en mobilisant des sources d’eau non conventionnelles telles que le dessalement de l’eau de mer et l’utilisation des eaux usées traitées tout en adoptant des systèmes d’irrigation résilients aux changements climatiques.

  1. Kessa a révélé qu’un partenariat a été conclu entre le secteur public et privé dans le cadre du projet El Guerdane dans lequel 45 millions de mètres cubes d’eau de surface seront alloués à partir du barrage d’Aoulouz pour couvrir le déficit enregistré au niveau des ressources souterraines pour l’irrigation des 10 000 ha. Il s’agit de la réalisation d’une infrastructure hydrique sur une longueur de 90 km.

Ce projet vise l’économie d’environ 76 millions de m3 par an des eaux souterraines  et réduire les coûts de pompage d’environ 50%. Le projet prévoit aussi la généralisation des systèmes d’irrigation localisée dans le but d’augmenter la production des agrumes d’environ22% par an et les exportations de 35% par an.

Concernant le projet de partenariat public-privé pour l’irrigation à partir de la station de dessalement de l’eau de mer de la zone de Chtouka, M. Kessa a indiqué que la superficie prévue est 16 650 ha alors que la superficie réellement irriguée est de 13 120 ha.

Il a rappelé que les prochaines étapes du projet comprennent la promulgation du décret de préservation et d’augmentation de la capacité de production de la station en eau et de la superficie irriguée. En parallèle, l’Office régional a pris une série de mesures pour sauver la zone agricole de Chtouka où l’état d’urgence a été déclaré et un recensement de tous les points a été effectué avec la régularisation de la situation des points d’eau et l’équipement de tous les puits avec des compteurs.

 

Dans le cadre de l’économie de l’eau, l’Office porte un soutien aux associations dans la conversion collective vers l’irrigation goutte-à-goutte et l’énergie solaire. Entre 2015 et 2023, 22 associations ont bénéficié de ce programme pour un coût global de 43 MDH ce qui permis l’irrigation de 3 000 Ha. Quatre autres associations ont bénéficié de l’énergie solaire sur une superficie de 800 ha pour un coût de 3,25 MDH.
Les perspectives de l’ORMVA-SM visent à étendre la capacité de la station de Chtouka de 275 000 m3 à 400 000 m3 répartis entre les besoins en eau potable et l’irrigation.

A rappeler que la région de Souss Massa dispose d’une superficie cultivable estimée à 244 500 ha,soit 54% de sa superficie totale. La superficie irriguée s’élève à 157 000 ha, dont 37 170 ha pour les grands périmètres et 40 865 ha pour les petits et moyens périmètres irrigués.

La région SM occupe la première position dans la production de légume estimé à 1 941 000 T entre 2022 et 2023 avec une exportation de 1 390 000 T en mois d’août.

La production des agrumes a atteint 402 000 T pour la période 2022-2023 et une exportation de 317 719 T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular