Taroudant/Taliouine : 14ème édition du Festival International du Safran

Date:

Sous le thème « Territoire du safran : potentialités, défis et perspectives », le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a présidé, ce samedi 26 novembre au niveau de la commune de Taliouine, province de Taroudant,  l’ouverture de la 14ème édition du Festival International du Safran. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 et qui vise à promouvoir la filière du safran, produit phare et labellisé de la zone de Taliouine.

 

 

Organisé sur une superficie de 1000 m2, ce festival qui se poursuivra jusqu’au 27 courant, connaît la participation de 50 exposants ainsi que les professionnels du secteur. Les produits exposés répondent aux normes de sécurité sanitaires et disposent d’attestations de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA).

Plus de 1160 hectares sont destinés à la culture du safran, et la production annuelle est estimée à 4 Tonnes avec pour objectif d’atteindre 6,5 Tonnes à l’horizon 2030.

La Maison du Safran joue un rôle primordial dans l’organisation de la filière et la commercialisation de la production et offre un espace d’échange d’expériences en la matière et pour l’encadrement des professionnels concernant les techniques de production et de valorisation. Elle compte actuellement 2571 adhérents.

 

Dans une déclaration à la MAP, M.Sadiki indiqué que l’organisation de ce festival contribuera à la valorisation du Safran, notant que la stratégie Génération Green 2020-2030 accorde une grande importance à la promotion de cette filière qui enregistre actuellement 7, 4 Tonne de production avec 2000 hectares destinés à la culture du safran dont 1140 hectares au niveau de la province de Taroudant et la zone de Taliouine.

Le plan agricole au niveau de la Province donne la priorité à l’élément humain et prévoit la poursuite de la dynamique agricole à travers le renforcement des chaînes de production et la mise en place de canaux de distribution modernes. Il encourage la qualité, l’innovation et les technologies vertes ainsi qu’une agriculture résiliente face aux changements climatiques. Parmi les actions prévues dans ce cadre, la plantation de 510 hectares de culture biologique, la réhabilitation du marché de gros d’Ouled Taima, la réhabilitation de 4 marchés hebdomadaires, la modernisation de 2 abattoirs et la mise en place de 4 marchés de bétail. Par ailleurs, il est prévu l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles à travers notamment, la création de 600 coopératives et sociétés de service au profit de 4 800 jeunes bénéficiaires. 11 nouveaux projets de nouvelle génération seront lancés en plus de 38 projets agricoles solidaires pour un investissement de 389 millions de dirhams.

Au niveau de la commune territoriale de Tinzert, le ministre a pris connaissance du programme de désenclavement au niveau de la province et procédé à l’inauguration de la route rurale reliant le Douar Aït Yahia au collège via Izergane sur une longueur de 2,6 Km au profit de plus de 1200 bénéficiaires.

D’un montant d’investissement d’environ 2 MDhs, ce projet permettra le désenclavement des populations des douars avoisinants, l’installation d’une infrastructure de base communale pour un développement durable, la commercialisation des produits de terroir et agricoles locaux et le développement de l’agro-tourisme inter-communal.

Au niveau de la commune territoriale Sidi Boumoussa, le ministre a visité une station de conditionnement des agrumes et une station de conditionnement des produits maraichers pour prendre connaissance de leur état d’avancement.

Ces unités ont bénéficié d’un appui du Fonds de développement agricole dans le cadre de la poursuite de la dynamique de développement des filières de production de la stratégie Génération Green. D’un montant d’investissement de plus de 60 Millions de dirhams, la station de conditionnement des agrumes est installée sur une superficie de 11000 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 20 000 tonnes. Elle permettra la création de 20 emplois permanents et de 170 emplois occasionnels et devrait permettre de générer un chiffre d’affaire de plus de 113 MDhs.

D’un montant d’investissement de plus de 45MDhs, la station de conditionnement des produits maraichers est installée sur une superficie de 5500 m2 et dispose d’une capacité de traitement de 30 000 tonnes. Elle permettra la création de 26 emplois permanents et de 150 emplois occasionnels et devrait générer un chiffre d’affaires de plus de 417 Millions de dirhams.

(Avec la MAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Popular