MFR : Séminaire international à Sebte El Guerdane le 19 janvier 2023

Date:

Halimi Abdallah (halimipress@gmail.com)

L’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales (UNAMFR) organise ce jeudi 19 janvier 2023, à Sebt El Guerdane, Province du Taroudant, Maroc, un Séminaire  international des MFR. Cette activité est placée sous le thème : Le Réseau MFR de la formation et d’orientation pour une insertion socioprofessionnelle des jeunes ruraux et le développement des secteurs territoriaux. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la dynamique du plaidoyer porté par l’UNAMFR pour la pérennité du mouvement associatif MFR.

Plus  de 300 nationaux et internationaux seront au rendez-vous pour une mise en valeur des activités des MFR à l’internationale.

Après plus de 20 ans d’existence sur le terrain et un taux d’insertion socioprofessionnel de 86% des formés en MFR, les ambitions du mouvement sont encore à prendre en considération par les instances officielles afin de mieux réussir et ensemble le pari de l’insertion et du développement des territoires agricoles via une ingénierie de formation motivée par la réponse aux besoins concrets et réels.

Pour assurer une formation professionnelle agricole pour des jeunes issus du monde rural, le Maroc a connu la création d’une nouvelle structure de formation : les Maisons Familiales Rurales (MFR)

Au niveau internationale, la première Maison Familiale Rurale est créée en 1937, dans le Lot-et- Garonne, par des paysans, parents d’élèves déscolarisés désireux de former leurs enfants aux métiers de l’agriculture. Cette nouvelle création est basée sur trois principes : « la responsabilité des parents, la formation en alternance, le développement du territoire ».

Au niveau national, ce mouvement a connu deux moments : un démarrage à partir de l’an 2000  avec l’appui des MFR d’Aquitaine, entre 2003/2007 le mouvement a connu la structuration du réseau MFR.

La loi 12.00 mise en place par le gouvernement a encouragé à la création de centres de formation par apprentissage, telles : les MFR. Cette loi a facilité les conditions d’accès des jeunes élèves qui ont abandonné l’école, pour différentes raisons, aux différents d’agriculture. Le modèle des MFR devenu une complémentarité dans la formation professionnelle de ces jeunes, d’âge d’adolescent. Cette nouvelle structure a pour objectifs d’accompagner ces jeunes dans la réalisation de leurs projets personnels, l’implication des parents, une participation au développement durable local.